Notre équipe

UNE EQUIPE PLURIDISCIPLINAIRE

  • Dephine Wallef :
    « Je suis passionnée par l’être humain, les chevauxDelphine et par l’alchimie qui en découle! ». Delphine est hippothérapeute depuis plus de 20 ans, kinésithérapeute, ostéopathe équin, cavalière professionnelle et monitrice sportive Adeps .
    Elle a fondé La Jambette et en est responsable.
  • Adrienne Lotos :
    Passionnée par la relation à l’animal depuis l’enfance et ancienne cavalière d’endurance,
    l’hippothérapie est pour moi l’aboutissement d’un rêve et l’accomplissement du partenariat avec le cheval. Par son animalité et sa grande sensibilité il touche l’inconscient humain et nous mobilise à tous les niveaux, permettant de révéler nos shémas de fonctionnement, nos blocages mais aussi réveiller nos capacités insoupçonnées de résilience. Formée à différentes approches holistiques de santé (Reiki, Yoga, massages ayurvédiques) et de relation d’aide (PNL, thérapie humaniste) et certifiée en hippothérapie je suis heureuse de travailler au service de la personne accompagnée des chevaux.
  • Charlotte Lambert : 
    Psychologue passionnée par les chevaux, ma vocation est d’accompagner les humains vers leur épanouissement grâce à la relation avec les chevaux. Mes disciplines favorites sont le travail à pied et la randonnée. J’ai à cœur d’accueillir chaque personne telle qu’elle est dans la bienveillance, l’authenticité et le respect.
  • Isabel Rolin Jacquemyns : 
    Désireuse de partager ma passion du cheval qui est en moi depuis plus de 30 ans et surtout donner de mon temps aux personnes qui en ont besoin, je me suis lancée dans cette belle
    aventure qu’est la Jambette.isabel-rol
    Après avoir fait plusieurs formations dans différents domaines, j’ai ressenti le besoin de revenir vers l’essentiel, vers la nature, vers la relation ‘’vraie’’, j’ai suivi la formation d’hippothérapie Anthé Anthésis durant deux ans et j’ai effectué mon dernier stage à la Jambette. Je n’en suis jamais repartie…
  • Lara Boudron :
    Il parait que ‘cavallo’ est l’un des premiers mots que j’aurais dit. Légende parentale ou non, le cheval a été mon compagnon de route durant toute ma jeunesse jusqu’à ce que les études ne prennent
    le dessus sur mon temps libre. Ce n’est que plus tard, en accompagnant ma fille à un stage d’équitation, que j’ai compris que cet être extraordinaire devait réintégrer ma vie, et avec lui, les enfants.  De là s’en est suivie une formation en hippothérapie ainsi que de nombreuses formations continues et expériences sur le terrain qui n’ont fait que confirmer que cette direction n’était pas une simple lubie, mais bien le rôle que je voulais humblement incarner dans ce monde.
    Pouvoir être témoin de la joie sincère que le cheval parvient à susciter dans le cœur et le corps des humains est un cadeau inouï qui ne cesse de m’enchanter.
  • Nadège Haulotte :
    « Lorsque l’on communique avec un animal, c’est d’âme à âme que l’on se parle. Être en lien avec lui, c’est retourner à sa source, à sa simplicité, à son moi profond.  C’est une manière d’être au monde.   Amoureuse des êtres vivants et plus particulièrement des chevaux, c’est tout naturellement que j’ai eu envie d’être le lien entre eux et nous. Je suis éducatrice spécialisée de formation. Je me forme de manière continue dans les domaines équestres et de l’aide à la personne pour élargir encore et encore ma carte des possibles.   Le cheval fait partie de ma vie depuis plus de 20 ans. Faire de lui mon allié dans les séances de thérapie me
    parait naturel car il est un atout majeur dans la relation sensorielle grâce à ses grandes
    capacités à écouter, à aimer et à bercer ses cavaliers.
    « On ne voit bien qu’avec le cœur » disait Le Petit Prince. Le cheval en est la preuve. « 
  • Aurélie Hasse : 
    Durant mes études en psychologie, puis en institutrice primaire et enfin en éducation
    spécialisée, je n’ai cessé de constater à quel point le cheval peut aider l’humain dans son
    cheminement de vie. Parce que le cheval a toujours fait partie de ma vie et que pour développer une relation épanouissante avec lui, il a d’abord fallu que j’apprenne à travailler sur moi-même. Or, pour devenir thérapeute, travailleur social… Il faut d’abord se connaître. Car le thérapeute est son propre outil de travail. En effet, au fil du temps, j’ai compris que cet animal avait le potentiel merveilleux de nous révéler à nous-mêmes, de mettre en lumière nos forces et nos blessures, nos rêves et nos frustrations, sans jugement ni attente. Il nous invite à
    être dans notre cœur plutôt que dans notre tête, à ressentir plutôt qu’à réfléchir, pour poser des
    choix justes envers nous-même. C’est pourquoi, à travers les séances d’hippothérapie,
    je souhaite offrir aux personnes un espace où elles peuvent s’épanouir, s’émerveiller, apprendre
    à ressentir et vivre l’instant présent et apprendre à se connaître.
  • Danaëlle Drehsen :
    Le cheval est pour moi Amour et Emotions. Il aide celui qui l’écoute à découvrir qui il est au plus profond de lui-même . C’est pourquoi je ne conçois de travailler que dans le respect, la sécurité, la bienveillance et l’amour.
    Je suis psychopédagogue, hippothérapeute, professeur de français et d’histoire, avec une expérience conséquente en méthodes de travail. Maman solo avec deux grands garçons et, bien entendu… cavalière de loisirs depuis trente ans, en dressage et en randonnée.
    « Le cheval est mon merveilleux Allié pour aider l’autre à s’épanouir ».
  • Caroline Bouchat :
    « Les chevaux voient le vrai toi. Être vu est incroyablement guérissant. » – Meg Kirby.
    Ma route a pris différents chemins avant de retrouver à nouveau celui des chevaux. Spécialiste en communication de base, je suis aujourd’hui hippothérapeute certifiée, après deux ans de formation à l’École Belge d’Hippothérapie. J’ai eu la chance de pratiquer également en Italie durant plus d’un an, et, de cette façon, d’enrichir mon parcours et comparer les techniques et savoir-faire. Je suis également formée en CNV (Communication Non Violente), en facilitation et à diverses techniques d’animation. Si nous écoutons les chevaux, nous avons l’occasion de réapprendre ce que nous savons déjà dans notre cœur, notre corps, notre esprit et notre être. Permettre aux chevaux de nous guider vers nous-même,
    vers un plus grand épanouissement et engagement dans nos relations et dans la vie est ce que
    je propose aux personnes désireuses d’expérimenter l’hippothérapie.
La Jambette asbl centre d'hippothérapie www.lajambette.be © 2020 Frontier Theme